Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Pégase Libre

L'univers de Patrick

Top articles

  • Paule Mink

    19 juillet 2012 ( #Mon Panthéon a moi )

    Anna Paul ina M ek arski, plus connue sous le nom de Paule Mink où Minck, naît à Clermont-Ferrand. Son père est un comte polonais, cousin du Roi Stanislas II. Ayant pris part à la révolution polonaise de 1830 , il doit fuir son pays et se réfugie l'année...

  • Danielle CASANOVA

    13 juillet 2012 ( #Mon Panthéon a moi )

    Vincentella Périni que l'on surnommait Lella, est née le 9 janvier 1909 à Ajaccio. Elle termina ses études secondaires au collège du Luc, dans le Var, dont l'une de ses professeurs avait été nommée directrice. Ses baccalauréats réussis elle obtint une...

  • Nathalie Lemel

    10 juillet 2012 ( #Mon Panthéon a moi )

    Nathalie Lemel est née le 26 août 1827 à Brest (Finistère) et morte en 1921, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Nathalie Lemel grandit à Brest où ses parents, les époux Duval, tiennent un café. Elle est scolarisée jusqu’à l’âge de 12 ans ce qui est rare...

  • Louise Michel

    10 juillet 2012 ( #Mon Panthéon a moi )

    29 mai 1830 : naissance de Louise Michel à Vroncourt (Haute-Marne) de Marianne Michel et vraisemblablement de Laurent Demahis. 1851 : Louise Michel passe trois mois à Lagny au pensionnat de Mme Duval où elle se prépare au métier d'institutrice. Elle rencontre...

  • Marie-Olympe de Gouges

    27 mai 2011 ( #Mon Panthéon a moi )

    Marie Gouze, dite Marie-Olympe de Gouges est née à Montauban le 7 mai 1748. En 1765 (elle a 18 ans) elle se marie avec Louis-Yves Aubry officier de bouche de l’intendant et donne naissance à un fils : Pierre. Elle se retrouve veuve très peu de temps après...

  • Femmes

    10 septembre 2007 ( #Amour (Poésies) )

    Femme, Pour moi ton corps est un temple Qui brouille mon âme avec Dieu, Il suffit que je le contemple, Pour nourrir des desseins insidieux. Pour moi ton corps est une église, Où trônent deux seins généreux, Vers lesquels se focalisent, Mes prières aux...

  • Indiscretion

    10 septembre 2007 ( #Les amours subversifs (Poésies) )

    Je voudrais exister Dans l’azur de tes yeux Etre comme un soleil Dans le ciel de ton âme Je veux mettre du vent Dans les voiles de tes rêves Accrocher un sourire Au fronton de ta vie Je voudrais m’envoler Vers l’étoile tendresse Qui scintille au milieu...

  • Le regard libertin

    10 septembre 2007 ( #Les amours subversifs (Poésies) )

    J’aurais toujours pour vous Mesdames Un regard pénétrant Jusque dans les moindres recoins De vos jardins secrets Non pour en violer l’intimité Mais en jardinier attentionné Faisant venir à maturité Les fruits à la chair tendre et sucrée Des désirs ardents...

  • Yeux-tristesse

    10 septembre 2007 ( #Les amours subversifs (Poésies) )

    Yeux collés A la vitre Mon âme s’aventure Sur les terres ancestrales Des amours contrariés Yeux rivés Sur le quai D’où partent des navires Toutes voiles déployées Au vent du désamour Yeux mouillés Regard vide Mon cœur est prisonnier De l’azur de tes yeux...

  • Les radars du Vatican

    10 septembre 2007 ( #Humour (grinçant) poésies )

    Les routes de l’amour Sont pleines d’imprévues Parsemées de carrefours Qui prennent au dépourvut. Au détour d’un virage J’ai croisé le chemin D’une panne d’embrayage De sexe féminin. Son rustre de mari Un vrai fieffé tocard Manu-militari L’avait mise...

  • Homo-politicus

    10 septembre 2007 ( #Humour (grinçant) poésies )

    Sur ma table de chevet, Un livre d’art : L’art de faire passer les vessies pour des lanternes Ou l’art de noyer le poisson ; Un petit précis de conjugaison, Pour mettre le futur au conditionnel, Conjuguer l’avenir au plus que parfait de l’incompétence...

  • Notre amour

    11 septembre 2007 ( #Amour (Poésies) )

    Notre amour s’écrit à la craie sur l’ardoise du temps. Fragile. Sur la corde tendue entre les rives de l’incertitude, il avance. Funambule. Il emprunte des mots au dictionnaire improbable de l’éternité. Inquiet. Il plante des jalons sur les sentiers éphémères...

  • Partir

    11 septembre 2007 ( #Les amours subversifs (Poésies) )

    Partir loin, très loin Loin de cet univers sournois Peuplé d’esthètes de la bienséance Et des amours protocolaires. Partir loin, très loin Loin de ces terres incultes Creuset des amours illusoires Encadrés par des contrats d’exclusivité. Partir loin,...

  • Aux femmes infidèles

    11 septembre 2007 ( #Les amours subversifs (Poésies) )

    Je bois ; Aux femmes infidèles Et a leurs cocus de maris, À ces moments de bonheur éphémères Arrachés à la vie Dans la douce et chaude intimité Des amours volatils. Je bois ; Aux femmes infidèles Et aux secrets d’alcôve, Aux fruits défendus à la chair...

  • Billet doux

    11 septembre 2007 ( #Les amours subversifs (Poésies) )

    Madame, Mon cœur vous invite Au banquet de l’amour, Où les mets les plus fins Et des vins d’exception Seront servis pour nous. Ôtez vite ces guenilles, Vêtements d’un autre âge, Façonnés par des siècles D’abusif servage Et si lourds à porter. Laissez...

  • Et dieu pria la femme

    11 septembre 2007 ( #Divers (Poésies) )

    Et l’homme toisait avec défiance Cet être singulier Qu’il ne comprenait pas ; Cette engeance imprévisible Sur laquelle il avait du mal À assurer son emprise, Finis par lui inspirer de l’effroi. La peur est hélas Bien mauvaise conseillère, Elle finit par...

  • L'ablation du trou de balle

    13 septembre 2007 ( #Humour (grinçant) poésies )

    La misère est partout, pesante, Malgré les contestataires Et les théories séduisantes. Depuis que l’homme est sur terre, On a pourtant tout essayé Même les plus volontaires N’ont pu l’enrayer. Depuis des lustres, on tergiverse, Les chercheurs sont mal...

  • Nous étions deux amants

    13 septembre 2007 ( #Amour (Poésies) )

    Nous étions deux amants Et l’amour nous aimait, Nous n’étions qu’un moment Entre deux guillemets. Un amour transhumant Entre joies et regrets, Un amour diamant Sous un ciel d’à-peu-près. Une page de roman Toute écrite à la craie, Un grand feu consumant...

  • Absence

    13 septembre 2007 ( #Amour (Poésies) )

    Le temps prend son temps, le traître, Ton absence devient pesante, Sournoise, l’horloge laisse paraître Une indifférence déplaisante. Je lance des appels de détresse Vers ce sablier obstiné, Qui égrène avec paresse Des secondes indisciplinées. Le temps...

  • Comme une envie de liberté

    13 septembre 2007 ( #Divers (Poésies) )

    J'ai comme une envie de liberté Liberté d'être enfin moi même Même si mon âme déconcertée Déconcertée tremblante et blême Blême à l'idée de s'immerger S'immerger comme pour un baptême Baptême qui fera converger Converger un vent d'anathèmes Anathèmes...

  • Devinette

    13 septembre 2007 ( #Divers (Poésies) )

    Je ne suis qu’une fleur fanée Au milieu d’un jardin luxuriant Petite fleur abandonnée Tourmentée par les vents fluctuants. Qui suis-je ? Je suis négation de la vie Et connaît la morsure du froid, Mon âme et mon corps asservis S’égarent dans la vallée...

  • Mon paradis

    13 septembre 2007 ( #Divers (Poésies) )

    Je ne veux pas faire parti de la sélection de tous ceux qui iront jouer au paradis, j’ai toujours éprouvé une sainte aversion, pour les nirvanas, les walhallas et tous ces lieux dits. L’Eden est sans aucun doute contre indiqué pour une âme aussi rebelle...

  • Vision

    13 septembre 2007 ( #Divers (Poésies) )

    Je vois les vagues de la misère Rejeter avec violence Tout un amas de faits-divers Sur les rives de l’opulence. Le ciel tout à coup s’obscurcit Sur vos villes en état de siège Et le boulevard du Sans-souci est truffé d’ignobles pièges. Tremblez et chiez...

  • Larmes à l'oeil

    13 septembre 2007 ( #Divers (Poésies) )

    Ils règnent sur la terre sans partage Unis sous le même drapeau Laissant pour unique héritage Un monde entre enclume et marteau. Des yeux tristes du monde S’écoulent des larmes de sang, Le boulevard de la Vie Est rempli d’incertitudes Et nous le traversons...

  • Sur le boulevard du temps qui passe

    14 septembre 2007 ( #Amour (Poésies) )

    Sur le boulevard du temps qui passe, Nos deux coeurs se sont croisés, Dès qu’ils furent face à face, C’est d’amour qu’ils ont causé. Mois qui avait fait le serment De ne plus me laisser enfermer, Dans la prison des sentiments Par une quelconque bien-aimée....

1 2 3 > >>